Peut-on échapper à nos ancêtres les Gaulois ?

L’archéologie protohistorique s’est inventée au moment où les Gaulois ont été enrôlés par les historiens pour construire un récit national. Notre discipline doit encore vivre avec cet héritage d’autant plus encombrant que notre époque se caractérise par de vives interrogations sur notre place et notre avenir face dans un monde en évolution très rapide : tout cela réactive l’intérêt porté au récit des origines inventé au XIXe siècle, pour nourrir les discours identitaires les plus variés. Dans ce contexte, comment construire au début du XXIe siècle le discours d’un musée de site attaché à un haut-lieu de la mémoire nationale qui fut fréquenté par Vercingétorix et Jules César, à savoir Bibracte en Bourgogne ? L’exposé présentera le parti qui a été choisi pour le musée de site de Bibracte.