Marie-Claude Marsolier-Kergoat

Après des recherches de génétique et de biologie moléculaire sur les mécanismes de transcription et de réplication de l'ADN, Marie-Claude Kergoat a rejoint en 2015 le Muséum National d'Histoire Naturelle. Ses études ont d'abord porté sur la paléogénétique d'espèces éteintes de bisons du Pléistocène. Elle analyse aujourd'hui des populations humaines du Bassin Parisien du Néolithique à nos jours.