L'art celtique

Si l'art préhistorique s'est imposé d'emblée dès sa découverte comme un art à part entière, les productions celtiques sont restées longtemps incompréhensibles pour le regard des modernes. C'est la découverte par les Européens des "arts premiers" qui a ouvert les yeux sur cet art indifférent aux récits et à la représentation du réel. L'horreur du vide, la fusion du fond et du sujet, les constructions géométriques complexes, et enfin l'abstraction totale, le distinguent radicalement des autres productions européennes anciennes.