Des ouvriers avant l’ère industrielle ?

 

Depuis une trentaine d’années des archéologues s’intéressent à ceux qui ont produit la culture matérielle. Il s’agit d’étudier les outils, les dispositifs, l’organisation de l’espace de travail, etc., en d’autres termes de rentrer dans le détail de la complexité de la « culture technique » de ceux que l’on appelle le plus souvent des artisans. Il s’agit de documenter les choix techniques pour tenter d’approcher les modalités sociales et économiques de la production et, par-là, d’aborder des questions telles que : qui sont ceux qui fabriquent ? comment ont-ils acquis leurs savoirs ? qui décide des produits, des procédés, de la productivité ? qui possède les moyens de produire, bâtiments, dispositifs, outils ? peut-on parler d’ouvriers, de contremaîtres, de gérants, de patrons ?

Des exemples précis ouvrent une discussion sur la transition qui s’opère en Europe occidentale, entre environ 2500 et 2000 ans avant aujourd’hui, d’une production de prestige à une production de masse ; là est une des racines de l’aboutissement à la Révolution industrielle.