Les sanctuaires gaulois

Jusqu’à la fin du XXe siècle, les connaissances sur la religion celtique se limitaient pour l’essentiel aux données que l’on pouvait tirer de quelques rares textes d’auteurs antiques, peu prolixes et non exempts d’arrière-pensées. La découverte et la fouille de sanctuaires communautaires gaulois, à partir de la fin des années 1970, ont considérablement modifié notre connaissance des rites et, indirectement, des conceptions symboliques et religieuses des Gaulois, dans les trois derniers siècles avant le changement d’ère. L’étude des restes d’offrandes et de sacrifices relégués dans les fossés et fosses des grands sanctuaires permet en particulier d’approcher petit à petit la réalité de ces rituels.