Les reconstitutions

Reconstitution et archéologie expérimentale

Les périodes protohistoriques et gallo-romaines ayant été fort bien représentées et appréciées du grand public et des scolaires, nous sommes pourtant convaincus d’avoir occulté un certain nombre de valeurs représentatives de ces mêmes périodes qui formèrent, indéniablement, un virage important de l’évolution humaine. Pour comprendre cette période importante, il faut revenir sur un autre tournant de cette évolution qu’est la fin de la Préhistoire avec des avancées
technologiques incontournables imposées par la sédentarisation qui a entraîné des besoins nouveaux.

L’ère celtique a ensuite joué un rôle prépondérant dans le domaine de l’agriculture et de l’artisanat en général, mais aussi dans l’art de la guerre, avec l’invention du véhicule commun pour transporter plusieurs guerriers sur les lieux de combats, et des chars individuels, technique reprise par d’autres civilisations… La cavalerie devenait un élément décisif dans l’issue des grandes batailles : souvenons-nous d’Alésia par exemple !

Le village de reconstituteurs de la 2e édition des Printemps de l’Archéologie de Saint-Dizier sera la vitrine de ces périodes grâce à des professionnels ou des amateurs passionnés et /ou éclairés qui se sont donnés pour tâche de reproduire ou de se rapprocher au mieux des gestes fondamentaux, initiaux de nos ancêtres ! Des gestes perpétués durant plusieurs générations dont certains sont à jamais inscrits dans notre quotidien sans le savoir. Laissez-vous porter et replonger une fois de plus dans un passé qui a laissé tellement d’empreintes jusqu’à nous pour partager et peut-être comprendre ce que nous étions et pourquoi nous sommes ce que nous sommes à présent.

Les troupes en présence ainsi que les individuels de la reconstitution se regrouperont au pied du Théâtre de Saint-Dizier pour rejoindre, dans un grand défilé chronologique, les remparts. Cedéfilé sonnera l’ouverture au grand public du village des reconstituteurs le samedi.